Le réseau francophone sur les maladies tropicales négligées (RFMTN), sous l’égide de l’Institut thématique « infectiologie, immunologie, microbiologie » et Aviesan-Sud, a organisé sa réunion annuelle le 14 juin 2021. L’objectif de cette rencontre était de présenter l’avancée de travaux en cours sur « Les réservoirs animaux dans les maladies tropicales négligées ».

Alors que l’élimination des MTN progresse de façon significative, que la réduction drastique de leur transmission est effective et que la question de la durabilité devient centrale, nombre de questions qui, jusqu’ici, apparaissaient non prioritaires, deviennent essentielles.

Alors que 43 pays ont déclaré avoir éliminé au moins une MTN, il apparaît clairement que le risque de persistance de la circulation, voire de la réémergence de ces affections soit lié à la présence de réservoirs animaux découverts tardivement ou insuffisamment documentés, avec pour conséquence possible le ralentissement, voire l’annihilation des efforts d’élimination ou même d’éradication.

En conséquence, la connaissance précise et l’identification complète des réservoirs doit être une composante essentielle des stratégies d’élimination (comme c’est le cas des trypanosomoses africaines, les leishmanioses, la rage, etc.).

Concernant les stratégies de contrôle, il s’agit d’accumuler des connaissances sur le rôle exact de ces réservoirs dans l’épidémiologie de la maladie (maladie de Chagas, autres zoonoses négligées) afin de pouvoir affiner, selon les contextes locaux, les méthodes de lutte et prévenir les émergences.

Ces approches et questions relatives aux réservoirs animaux trouvent leur application sur tous les continents dans le cadre des MTN et sont évidemment extrapolables à l’ensemble des maladies infectieuses.

La revue des pratiques de la recherche « one health » appliquées aux MTN (S. Molia) et le point sur l’avancement de la feuille de route OMS (M. Malecela) ont mis en lumière l’importance capitale des réservoirs animaux dans les processus de contrôle, élimination et éradication.

Une difficulté majeure au développement de ces activités réside dans le manque de précision des outils de recherche bibliographique et dans le manque de qualité de certaines publications.

Les limites des capacités de détection des tests diagnostiques mis en œuvre chez les animaux représentent également un écueil à l’étude de ces réservoirs.

  1. Morand, E. Waleckx, V. Jamonneau et B. Rotureau ont présenté les premiers résultats de la mise au point d’un outil innovant de recherche bibliographique sur le thème des réservoirs animaux des MTN. Cet outil est destiné à identifier des données pertinentes et fiables sur les réservoirs animaux, tant dans la littérature classique que dans la littérature « grise ».

Enfin, deux initiatives francophones récentes ont été rappelées :

  • La création de la nouvelle agence ANRS-MIE (ANRS | Maladies infectieuses émergentes) née en janvier 2021 de la fusion de l’ANRS et de REACTing avec pour mission le financement, la coordination et l’animation de la recherche sur les maladies infectieuses (VIH/sida, hépatites virales, IST et tuberculose) et les émergences (infections respiratoires émergentes dont la Covid-19, fièvres hémorragiques virales, arboviroses…).
  • L’initiative PREZODE – (Prévenir les risques d’émergences zoonotiques et de pandémies) initiée par l’INRAE, le Cirad et l’IRD en collaboration avec plusieurs instituts européens.

L’absolue nécessité de pérenniser les financements et ressources nécessaires pour assurer la continuité des activités de lutte contre les MTN au moment où de nouveaux défis sanitaires surviennent (COVID-19, etc.) afin de bâtir des socio-écosystèmes résilients, diminuer la vulnérabilité des humains et leurs animaux, et prévenir de futures réémergences, a été rappelée, et est considérée comme une priorité.

Le RFMTN poursuivra la réflexion sur ce thème des réservoirs animaux, ainsi que sur l’environnement au sens large dans les MTN, incluant le climat, les approches multi-acteurs de sciences humaines et sociales.

Le RFMTN dispose maintenant d’un site internet : https://www.rfmtn.fr/.

Le séminaire est disponible à l’adresse suivante : https://attendee.gotowebinar.com/recording/4836704787246706701

P. Solano, P. Debré, J. Jannin