ADHérer

Les articles de Kiosque

Kiosque N°12

Pourquoi l’Afrique inter tropicale a-t-elle été peu atteinte par Covid-19 ? (même si les statistiques sont sous estimées). Les recherches sur cette question sont primordiales pour tous, quelques éléments nouveaux ont été apportés. Il a été trouvé un empêchement avec la grippe. Modification des schémas de circulation de la grippe pendant la pandémie de COVID-19, Sénégal et avec VRS et la

Kiosque N°11

Pour commencer une belle étude épidémiologique sur le CHIK à Djibouti. Un nouvel intérêt se manifeste pour les bactériophages en thérapeutique, mais aussi en épidémiologie, car ces bactériophages sont des indicateurs d’infection dans le milieu naturel. Les fourmis sont aussi des indicateurs de virus nouveaux. Un aspect particulier du paradigme « une seule santé ». Et il se pourrait que

Kiosque N°10

Commençons par une bonne nouvelle : OMS Afro déclare la fin de l’épidémie Ebola en Ouganda Suivons par une question concernant la démographie de notre planète, facteur majeur de dérèglements climatiques Les actualités restent dominées par les viroses, commençons par une synthèse intéressante sur les facteurs favorisants les arboviroses en Afrique Une discussion sur la fièvre de Lassa en Guinée et l’environnement

Kiosque N°8

On sort un peu de COVID et c’est la fin des vacances, mais d’autres virus, en plus du monkey pox, apparaissent, d’où l’appel du Pr Brugère-Picoux de l’Académie vétérinaire à propos de la découverte de cas humains dus à un hénipavirus, relatée dans l’article A Zoonotic Henipavirus in Febrile Patients in China. Et les virus polio circulent ; va-t-on enfin passer au

Kiosque N°7

Un peu de SARS toujours, avec une belle étude de transmission dans un centre d’isolement Une question se pose : la vaccination covid en Afrique est-elle une bonne stratégie de lutte ? Ce qui est sûr c’est que l’ivermectine est inefficace contre SARS (mais reste efficace contre oncho et autres) Pour les infectiologues et les

Kiosque N°6

Cette fois encore beaucoup d’articles sur les vaccins Covid.Les économistes évaluent l’impact du pass, avec 4000 décès évités et on discute encore de l’efficacité de la vaccination et de l’intérêt de « mélanger » les vaccins, sans oublier les anticorps facilitants. Par contre ce Covid nous aura valu le meilleur palmarès « Prescrire » depuis 10 ans. Heureusement la lutte

Kiosque N°5

Cette fois encore beaucoup d’articles sur les vaccins avec des données sur leur efficacité. En particulier l’étude réalisée en Israël sur plus de 80 000 personnes : Elapsed time since BNT162b2 vaccine and risk of SARS-CoV-2 infection test negative design study BMJ 2021; 375. Ou celle de Grande Bretagne sur les hospitalisations après vaccination : Risk prediction of covid-19 related death

Kiosque N°4

La période estivale a surtout fait l’objet d’études sur la vaccination anti SARS-2, mais pas uniquement. L’étude prépubliée sur MedRxiv et menée par les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg (HUS) en collaboration avec l’Institut Pasteur montre que les anticorps dirigés contre la protéine spike du virus (anti-S) persistent chez presque tout le monde jusqu’à 13 mois après l’infection. Il y aura

Kiosque N°3

La période a été traversée par de multiples questions sur la vaccination COVID ; efficacité, sécurité (Haas EJ et coll. Hospitalisations, and deaths following a nationwide vaccination campaign in Israel: an observational study using national surveillance data. Lancet, 2021 ; échecs et variants (Cavanaugh A-M et coll. : COVID-19 Outbreak Associated with a SARS-CoV-2 R.1 Lineage Variant in a Skilled

Le Kiosque N°2

Les propos complotistes ou négationnistes sont à la mode. Dans un article sur le passage d’agents pathogènes de l’animal à l’homme (et parfois réciproquement) de la vétérinaire Jeanne Brugère-Picoux, référence dans le domaine, rappelle l’importance du concept « une seule santé » : Biodiversité et maladies émergentes. Sur le même thème Le saut d’espèce : quand

Titre